Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2012

Skunk Anansie au Zénith: Black Traffic Tour

Certaines soirées ne devraient pas finir.

Elles passent en un éclair, sans qu’on ait le temps de réagir ou de s’y attarder. De ces parenthèses qui ressemblent à des vacances, où on est là où on est censé être, à faire ce qu’on ne devrait jamais cesser de faire. C’est ce que j’ai ressenti samedi soir, au concert de Skunk Anansie au Zénith. Et le temps, ce salaud, avec sa fâcheuse tendance à passer, est en train de transformer ce moment en souvenir. Alors j’ai envie de m’y accrocher encore un peu. De le retenir en quelques mots.




C’était prévu de longue date. J’avais débauché pour l’occasion une amie, c’est un peu grâce à Skunk que l’on s’est liés, ainsi qu'à la musique en général. A la première rencontre, elle m’a parlé de l’album Wonderlust que j’avais chroniqué ici et de la reformation de ce groupe qui avait bercé ma jeunesse. A l’annonce d’une nouvelle tournée, l’occasion de rattraper l’acte manqué et d’être témoin du phénomène en live était trop belle.

Les portes s’ouvrent un peu…

Beyond Croissant: Utopie culinaire

Rendez-vous près de la Cité de la Musique un samedi pas si frileux, même si j'ai mis une écharpe et un chapeau pour me tenir au chaud, me donnant vaguement l'allure mitterrandienne.


Avant d’assister ensemble à un concert hallucinant de Skunk Anansie au Zénith, je veux interviewer mon amie Aurel Daniel, qui vient de lancer sa boite au concept innovant "Beyond Croissant", proposant de relancer l'idée d'un diner chez l'habitant à l'ère du 2.0. Ce n'est pas un sujet habituel pour moi. Mais le personnage, je l'aime beaucoup. Elle a une approche de l'existence artistique et passionnée. Et un parcours singulier, Sciences-Po, études de droit, et cette façon de ne pas se couler dans le moule, de suivre son coeur et sa trajectoire. Elle est également bassiste, musicienne et chanteuse de talent. Aurel est une confluence d'énergies et d'inspirations qui en font quelqu'un d'assez irrésistible. L'une des seules personnes capables d…

Led Zeppelin: Celebration day

Contrairement à une légende que j'ai contribué à propager, je ne me laisse pas facilement submerger par l'émotion. Je n'ai pas la larme facile. Je n'ai pu néanmoins me contenir à la découverte de ce film, Celebration day, tiré d'un concert que Jimmy Page, Robert Plant, John Paul Jones et Jason Bonham (fils du batteur disparu) donné en 2007, redonnant vie le temps d'un soir à la grande formation britannique, l'immortel dirigeable qu'ils formèrent sous le nom légendaire de Led Zeppelin.


Je n'ai eu de cesse de les écouter pendant mes années lycéennes. Ils font partie de mon patrimoine culturel comme bien peu d'autres. Evidemment, comme n'importe quel fan, j'attendais le miracle d'une reformation. Je les avais manqués au milieu des années 90 alors que le duo principal s'était reformé avec des réinterprétations orientalisantes de leurs classiques, puis un album studio (correct mais pas incontournable). Quand j'ai inauguré ce  sit…