Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du juin, 2017

Super Normal de Robert Mayer

C’était dans la langueur d’une fin de vacances et d’une parenthèse appréciée qui allait se refermer. J’aime toujours revenir. Retrouver ma vie là où je l’avais laissée et renouer les liens. Au fond, rien n’est jamais vraiment interrompu. J’ai pris ce livre avec moi, Super Normal de Robert Mayer, publié par l’excellent David Meulemans aux Forges de Vulcain. 
Il me l’avait envoyé en février, je me suis décidé à l’ouvrir en juin. Le monsieur est patient. Il se doutait que ça me parlerait m’a t’il dit. J’ai en commun avec lui une culture absolument pas sectaire (et même un peu foutraque). Je peux parler avec une passion extrême de musique classique ou de heavy metal, de Tarantino ou de Bergman, de Spinoza, de jeux vidéos ou de Bob Dylan. Exactement le contraire d’un spécialiste ou d’un universitaire obsessionnel, je revendique le magma bordélique qui m’a formé, tant bien que mal, comme un amateur dilettante. Ce que je considère comme une qualité.


Et parmi ce grand grenier en bordel que j…

Courir après les ombres de Sigolène Vinson

« Fulgurant » ai-je murmuré hier soir à la fin d’un chapitre.
Ça n’arrive pas si souvent que ça les frissons. Surtout en littérature. Vous pouvez trouver ça beau. Mais le truc qui vous pointe directement, mystérieusement, qui vous cueille au cœur de ce que vous êtes obscurément, sans toujours en avoir conscience, c'est beau comme un sortilège. Une rencontre absolue. C’est comme renouer un lien avec quelqu’un que pourtant on ne connaît pas. Découvrir que dans ses rêves, il y a les nôtres. Et découvrir qu’elle sait les nommer avant nous. C’est être éperdu comme un amoureux à chaque phrase. C’est en demander encore. Avoir envie de lui parler, qu’elle nous en raconte encore des histoires, parce qu’elle nous a rappelé l’enfant insatiable qu’on a toujours été.


Fin mai, j’ai découvert les mots de Sigolène Vinson. Je ne savais rien d’elle avant de la lire. J’ai lu les épreuves de son dernier livre, à paraître en aout. Je l'ai adoré, je lui écrirai. Mais je n’ai pas la patience de par…